Une nouvelle version de Firefox 1.3 disponible

Firefox 1.3 pour iOS est désormais disponible sur App Store si la mise à jour a eu lieu au mois de novembre 2015 en apportant des nouveautés consistantes telles que la possibilité de faire une requête de la version classique sur PC ou MAC à l’endroit d’un site mobile. Firefox 1.3 propose quelques choses de nouveau et accessible. Découvrez les avis ingesup d’étudiants qui ont utilisé ce nouveau firefox.

Pourquoi intégrer une compatibilité Webkit à la version de Firefox 1.3 ?

Mozilla a proposé des applications qui peuvent avoir d’influences fortes sur le développement web et certaines ont trait à Webkit. En effet, Webkit convient une technologie qui permet aux développeurs web de construire des sites avec des caractères qui servent à appeler une fonction qu’ils appellent préfixes.

webkit.jpg

Ces préfixent abondent sur les versions mobiles et fonctionnent facilement et exclusivement par un navigateur Webkit compatible avec Firefox 1.3. Mozilla avait intégré en 2015 une liste blanche de sites pris en charge volontairement par Webkit, des sites dont plusieurs sont asiatiques. Récemment, une fonctionnalité distinctive peut être mise en route dans le « about :config » de Firefox 1.3, tout simplement en cliquant sur le mot webkit.  Si la valeur est vraie, tout site contenant les propriétés CSS et les fonctionnalités de Webkit sont reconnues par Firefox 1.3. Ceci étant, l’affichage de la page web est intégral, clair et net. L’intégration de la compatibilité Webkit à la version Firefox 1.3 représente certains avantages aux utilisateurs.

Quels en sont les risques ?

A l’opposé des avantages, il y a toujours les risques et les inconvénients. Par exemple, l’utilisation de gestionnaire de mots de passe afin de sécuriser au mieux les comptes, demande l’intervention de l’éditeur à cause de l’absence de l’application correspondante.

firefox-13.jpg

Autre risque est la non reconnaissance de certains fichiers avec l’extension kdbx ou le kdb par l’application kdbreader sur Firefox 1.3. Le risque est donc l’utilisation limitée de certaines applications, à moins que l’utilisateur rentre chaque mot de passe manuellement. Les risques sont plus nombreux pour les utilisateurs non avertis, sinon ils doivent demander les permissions d’administrateur sur le système. Cela implique l’installation d’un rooter.

Author: Raphael Nguyen

Share This Post On