La nature de travail de concepteur multimédia

Le concepteur multimédia conçoit des produits multimédias en mêlant les textes, les images, les vidéos, les dessins et surtout les sons. En général, il évolue en collaboration avec des graphistes, des webdesigners, des développeurs et des auteurs.

webdesigners.jpg

Le concepteur multimédia définit les accès aux différents lieux ainsi que les déplacements et impacts engendrés par action. Par la suite, il propose la hiérarchisation et le classement des informations puis un accès logique et facilité aux rubriques. Il met en place un scénario détaillé, fait en sorte de rendre attractif le produit qui doit être facile d’utilisation et en même temps convivial.  

Les compétences requises pour devenir concepteur multimédia

Pour devenir un concepteur multimédia le candidat doit disposer d’une culture générale en sus de sa maîtrise et de son affinité aux images et aux sons. Il doit également disposer des moyens pour pouvoir suivre jusqu’au bout le cursus de formation, de pratique et de mise en œuvre.  Le candidat doit avoir une certaine curiosité et un goût pour affronter des défis.

concepteur-multimedia.jpg

Il doit avoir l’esprit de créativité et d’imagination afin d’anticiper les besoins des usagers et réaliser des interfaces originales. En outre, le concepteur multimédia en exercice doit se tenir informé de l’évolution des nouvelles technologies et de la tendance chez les utilisateurs, en suivant les presses spécialisées, les stages spécifiques et plusieurs séminaires y afférents.

Bref, le concepteur multimédia doit disposer d’une certaine polyvalence et un résistant esprit de synthèse afin de pouvoir travailler et affronter les éventuels problématiques. Il doit avoir la capacité de surveiller et de diriger un projet multimédia. L’autre qualité requise d’un candidat concepteur multimédia est sa capacité de se mettre en contact permanent avec ses équipiers et surtout avec les clients.

Un secteur exigeant

Au même titre que les technologies numériques et l’internet, le secteur multimédia exige une redéfinition des techniques de travail de l’image et du son. Le concepteur multimédia est contraint d’avoir une connaissance pointue des instruments numériques et de langages ajustés aux logiques cross-média et transmédia.  La connaissance de l’anglais professionnel, des notions de base en économie et en sociologie des nouveaux médias puis en droit de l’audiovisuel. En effet, pour devenir un concepteur multimédia compétent, il doit pouvoir utiliser l’ensemble des matériels de tournage, utiliser des langages adaptés au Web, connaître le marché actuel du multimédia, etc.

Author: Raphael Nguyen

Share This Post On